Poésie du mois de mars 2016

by 05 h 14 0 commentaires
C'est un pari sur les îlots du Bien
perdus dans les océans du Mal
sur de nouvelles ressources de bonté
autres que celles des gisements fossiles
aujourd'hui presque épuisés
sur la plus petite lueur d'espoir
quand le maître désespoir
est en voie de coloniser l'esprit et la pensée
C'est un pari ardent, à contre-courant,
sur le rêve
Je dis bien le rêve, l'archaïque
Celui qui est né avec notre espèce
et ne pourra s'éteindre qu'avec elle.

Abdellatif Laâbi
Le Principe d'incertitude
(La Différence, 2016)

Domaine du A

Waldonaute

Nul besoin de faire de la terre un paradis: elle en est un. À nous de nous adapter pour l'habiter (Henry Miller).